Le Manoir Des Ombres

En 1612, un vieux manoir perdu dans un petit comté d'Angleterre, au fond d'une grande forêt dans laquelle la nuit prospère... Oserez-vous y mettre le pied?
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Tales of Yaadigor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MJ
Maître du Jeu
avatar

Masculin Nombre de messages : 13
Age : 26
Date d'inscription : 18/11/2008

MessageSujet: Tales of Yaadigor   15/08/10, 11:37 pm

Tales of Yaadigor

Récit littéraire

Auteure : Tiera Verarbeitung

Publié en : 1512

Chapitre 1

Le roi Kratos se reposait sur la prairie avec Daijina, son fidèle cheval qui courait autour de lui. C’est alors qu’il il vit un cheval arriver au loin. Le cheval se rapprocha et son cavalier le mit au défi de le combattre à l'épée. Le roi accepta et dégaina son épée. Le combat fut engagé directement. Kratos parait habilement les coups de son adversaire, qui lui, semblait avoir du mal a trouver une faille dans la défense du roi. Après quelques parades du genre, la lame de Kratos fit une profonde entaille sur le bras de son adversaire. Le sang gicla sur l'herbe de la prairie et sur l'armure de Kratos. L'ennemi perdit son épée, tellement il avait mal. Il tomba à genou, tenant son bras blessé. Le roi de Yaadigor lui trancha la tête et encore plus de sang gicla. Kratos se coucha dans l'herbe et ferma les yeux, un sourire mélancolique aux lèvres.

*Les jeunes d’aujourd’hui ne sont plus ce qu’ils étaient dans mon temps…* Se dit-il.

Il entendit un bruit au loin, alors il ouvrit les yeux et regarda vers l'ouest. Il vit alors un cheval et une armure familière approcher. C'était son ami et loyal chevalier Scorpion.

Ce dernier avait traversé toute la ville pour finalement découvrir que son roi se battait dans la prairie, comme d’habitude. Il regarda le combat entre son roi et le pauvre jeune homme qui c'était fait décapiter d'un rien. Il n'avait offert aucunes difficultés au roi. Scorpion s'approcha de son bon roi tout en lui criant.

-Mais mon roi! N'y êtes-vous point allé un peu trop fort pour ce pauvre jeune homme? Il ria un peu, puis enchaîna : Si je suis ici c'est pour m'entraîner avec vous!

Il regarda le corps inerte et se dit que ce jeune homme aurait été bon pour la potence. Il eu un léger rire et cassa une branche dans un arbre pour en faire une « épée d'entraînement ». Il se mit en garde et attendit que le roi lui réponde. Voila donc que Kratos se cassa lui aussi une branche dans un arbre en guise de fausse épée et fonça sur Scorpion. Après quelques parades, le roi désarma son adversaire et le fit trébucher. Le jeune chevalier se releva et riposta mais en vain. Le roi l'avait encore mis à terre. Après six manches gagnées par le roi, Scorpion décida qu'ils s'étaient assez entraînés aujourd’hui.

-Bien joué Scorpion, dit Kratos à son chevalier. Tu m'as presque eu à la sixième manche!

Kratos retourna au château et alla porter sa jument à son écurie personnelle. Le roi la mit dans son box et la brossa doucement pour que sa crinière et sa queue soient bien peignées et lisses. C’est après lui avoir retiré sa selle et son mord que Kratos quitta son écurie personnelle. Il fit nettoyer son armure par une servante et monta dans ses appartements.

-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-

Après un maigre déjeuner qui faisait tout à fait l'affaire à Shujinko, un vieux chevalier à la retraite devenu maître d’armes, il se dirigea vers les prairies. Une fois assis sur le foin de la saison chaude, le vieux Shujinko se mit à méditer. Une heure plus tard, des bruits le sortirent de sa transe. Il vit alors des enfants se battre avec des épées de bois. Amusé par cette jeunesse fougueuse, il les regarda se battre tout au long de la matinée. Il remarqua qu’ils s’amélioraient assez vite pour des petits enfants. Ils finirent par partir, et c’est alors que le vieux maître d’armes retourna chez lui, pour travailler sur sa petite ferme.

-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-

Kratos, qui venait d’arriver dans ses appartements, accrocha sa cotte de maille sur une espèce de croix de bois et s'étendit sur son lit confortable et douillet. Le roi commençait à peine à être reposé quand une flèche transperça la fenêtre et se piqua dans le mur derrière lui. Il y avait un message sur cette flèche. Kratos entreprit de la lire…pour finalement apprendre une très mauvaise nouvelle. Affolé, le roi mit sa cotte de maille et sortit en trombe de ses appartements en direction de la salle de rédaction.

-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-

Lavitz se réveilla et se dirigea vers la salle à manger pour y prendre un gros bout de pain et une pomme. Malgré qu’il soit chevalier de Yaadigor, il était rare qu’il sorte de chez lui. Il s’entraînait toujours à sa ferme et n’allait au château que lorsqu’il le devait. Il s'assit à la table et commença à manger.

-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-

Une fois rendu à la salle de rédaction, Kratos fit appel à son messager. Il lui fit écrire un compte rendu de la situation sur un parchemin et lui demanda d’aller l’afficher au Babillard. Puis il demanda à tous les serviteurs réunis dans cette pièce de faire passer le message à toute la population.

« Message dertiné à tous les hommes d’armes et tous les chevaliers

Voila presqu’une heure, une flèche munie d’un parchemin traversa les carreaux de mes vitraux. On m’a annoncé que le roi Bakiro XXVIII a renoncé à notre entente. Il s’est rallié à la cause du roi Fernham XII et ils ont lancé une campagne contre nous. Hâtez-vous, le temps est compté. Prenez vos équipements et rendez-vous à la salle de rassemblement. Il ne nous reste que deux jours pour nous préparer. »


Une fois toutes les personnes sorties de la pièce, Kratos s’affaissa sur une chaise. Pourquoi Bakiro XXVVIII avait-il décidé de lui déclarer la guerre? L’entente stimulait un traité de paix entre les deux nations afin de favoriser le libre marché et l’économie du pays. Qui plus est, le roi Fernham XII était réputé pour son armée hors du commun…

*J’ai seulement deux jours pour préparer mon armée contre l’envahisseur…Remarqua Kratos. Espérons que le message parviendra à tous mes soldats, y compris mes chevaliers…*

-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-

Lavitz, après avoir mangé, retourna dans sa chambre pour mettre sa légère armure, ses gants bruns, ses bottes brunes et sa cape brune aux rebords dorés pour aller s'entraîner aux alentours de sa ferme, comme toujours. Il ne prit que son épée longue et deux carottes pour son cheval.

*Je crois qu'il va les adorer ces carottes. Se dit Lavitz. Cela fait si longtemps qu'il ne mange que de l'herbe et de temps à autre du pain! Mais pour qu'il y est droit, il devra participer à mon entraînement.*

Lavitz sortit de sa maison et il alla chercher son cheval pour ensuite retrouver son lieu d’entraînement. Il ne se doutait point que le royaume de Yaadigor était sur le point d’entrer en guerre…

-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-

C’est deux jours plus tard, quelques heures avant l’affrontement, que Kratos avait finalement rassemblé toute son armée. Après un discourt digne du roi de Yaadigor, les soldats furent tous conviés à se présenter à 13h au champ de bataille. D’ici là, ils devaient préparer leurs armes, armures, montures, etc.

Le roi alla à la forge pour se préparer pour cet affrontement. Il allait faire des retouches qu'il voulait faire depuis longtemps. Il monta sur Daijina en vitesse et l'éperonna pour qu'elle parte au grand galop.

-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-

Arthas, un jeune chevalier, était arrivé sur le bord de la rivière avec son cheval en début de matinée. Il était à présent midi et il pratiquait son hobby préféré...la pêche. Il jeta pour la septième fois sa canne à pêche dans l'eau et, deux minutes plus tard, il sortit son sixième poisson. Six poissons sur sept lancés, c'était pas mal. Ensuite Arthas les dépeças et les prépara pour les faire cuire. Quand tout fut prêt, il mangea trois poissons et donna les trois autres à Inazuma, son cheval. Après son délicieux repas, il caressa son cheval et le laissa se promener dans la prairie. Il regarda l'autre côté de la rivière. Il avait tué combien de personnes à cet endroit là? Il arrêta d'y penser et se plaça en position du lotus pour méditer, laissant ses cheveux flotter au gré du vent.

-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-

Le roi arriva à la forge. En début de matinée, il avait demandé au forgeron de doubler ses vêtements avec du cuire clouté et de lui faire une nouvelle cotte de maille...en mithril! Il se fit aussi forger sur place une épée longue, faite du même métal. Le forgeron avait presque fini son travail lorsque Kratos se présenta à lui. Il dut attendre que le forgeron fasse les dernières retouches, pour finalement recevoir son nouvel équipement. Kratos partit au galop sur son cheval et alla le premier sur les champs de bataille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MJ
Maître du Jeu
avatar

Masculin Nombre de messages : 13
Age : 26
Date d'inscription : 18/11/2008

MessageSujet: Re: Tales of Yaadigor   15/08/10, 11:37 pm

Chapitre 2

Arthas, un jeune chevalier, était arrivé sur le bord de la rivière avec son cheval en début de matinée. Il était à présent midi et il pratiquait son hobby préféré...la pêche. Il jeta pour la septième fois sa canne à pêche dans l'eau et, deux minutes plus tard, il sortit son sixième poisson. Six poissons sur sept lancés, c'était pas mal. Ensuite Arthas les dépeças et les prépara pour les faire cuire. Quand tout fut prêt, il mangea trois poissons et donna les trois autres à Inazuma, son cheval. Après son délicieux repas, il caressa son cheval et le laissa se promener dans la prairie. Il regarda l'autre côté de la rivière. Il avait tué combien de personnes à cet endroit là? Il arrêta d'y penser et se plaça en position du lotus pour méditer, laissant ses cheveux flotter au gré du vent.

-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-

Le roi arriva à la forge. En début de matinée, il avait demandé au forgeron de doubler ses vêtements avec du cuire clouté et de lui faire une nouvelle cotte de maille...en mithril! Il se fit aussi forger sur place une épée longue, faite du même métal. Le forgeron avait presque fini son travail lorsque Kratos se présenta à lui. Il dut attendre que le forgeron fasse les dernières retouches, pour finalement recevoir son nouvel équipement. Kratos partit au galop sur son cheval et alla le premier sur les champs de bataille.

-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-

Cela faisait deux heures que le jeune Arthas méditait maintenant. Il adorait faire ça, car après un certain moment, il commençait à ressentir toute son énergie parcourir son corps et il se sentait bien. Mais quand il méditait ses sens se développaient et c'est alors qu'il entendit du bruit de l'autre côté de la rivière. Arthas ouvrit les yeux. L'armée du roi était en mouvement et semblait installer des tentes pour passer la nuit. Mais que faisaient-ils?

*Oh non…J'espère que c'est pas ce que je pense. Pensa Arthas. Je dois allé voir ce qui se passe!*

Il fit un sifflement aigue et, quelques minutes plus tard, son cheval apparu. Il mit le pied sur l'étrier et grimpa en selle. Puis, sachant que la rivière n'était pas creuse, il entreprit de la traverser à même son cheval.

-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-

Déjà sur le champ de bataille depuis 13h, Kratos contemplait les armées de Bakiro marcher vers lui depuis une heure et fut prit d'angoisse. Bakiro avait deux fois plus d'hommes qu'eux. Le roi devait compter entièrement sur ses chevaliers car ses fantassins ne pesaient pas lourd dans la balance de cette guerre. Son armée était positionnée et prête à se battre, malgré le moral évidemment au plus bas de tous les soldats. Pourtant, toujours pas de traces des chevaliers. Kratos commençait à croire qu’ils n’avaient pas reçu l’appel.

-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-

L'eau semblait plus profonde qu'en début de saison, mais Arthas réussit quand même à la traverser sans encombres. Le chevalier s'arrêta devant un fantassin en train de monter sa tente.

-Que ce passe-t-il? Demanda Arthas au fantassin.

-Il parait que les armées de Bakiro sont en route vers notre royaume. Lui répondit le fantassin. Je ne sais pas pourquoi mais leur roi a refusé notre entente. Sir Kratos ne nous en a pas dit plus.

-Est-il ici? Demanda alors Arthas.

-Oui, il contemple l'avancement de l'armée ennemie.

Arthas éperonna son cheval et ce dernier partit au gallot. Quelques minutes plus tard, il arriva auprès du roi. Il descendit de son cheval, puis mit un genou par terre.

-Pardonnez moi ma curiosité, mais que ce passe-t-il? Demanda Arthas.

-L'armée de Bakiro est en route vers ici... Lui répondit Kratos. Relève-toi et regarde dans la montagne. Tu les verras...

Un des sergents du roi arriva à côté de lui.

-Mon roi! Commença-t-il. Les hommes commencent à perdre espoir...Avec seulement un chevalier à nos côtés, la victoire de Bakiro est assurée!

-C'est vrai que mes chevaliers ne me sont plus si fidèles que ça... Ne pu s’empêcher de marmonner le roi. Il se tourna vers Arthas.

-Heureusement que toi tu est là mon brave Arthas. Ta bravoure sera récompensée...

Les dernières paroles de Kratos vinrent droit au coeur d'Arthas. Ce dernier ce sentit plus important. L'armée semblait loin, mais tôt ou tard le conflit serait inévitable. Mais le fait de savoir qu'il combattrait avec son roi l'emplit de fierté et d'espoir.

-Je ne vous décevrai pas mon seigneur! Dit Arthas avec ferveur.

Arthas se positionna sur son cheval. Puisqu'il n'avait pas vu l'alerte sur le babillard, il n'avait pas su qu'une guerre était déclarée, et donc il ne s'était pas armuré. Au moins il portait toujours sa cotte de maille sous une tunique de cuir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MJ
Maître du Jeu
avatar

Masculin Nombre de messages : 13
Age : 26
Date d'inscription : 18/11/2008

MessageSujet: Re: Tales of Yaadigor   15/08/10, 11:38 pm

Chapitre 3

Les 800 fantassins de Bakiro arrivèrent devant les 500 fantassins de Kratos. Les deux rois s'avancèrent afin de parler :

-Bakiro, tu m'attaque seulement parce que je t'ai refusé à l'adoubement lorsque tu étais jeune et impétueux! Cria Kratos.

-Oui, comme ça tu remarqueras enfin ma valeur lorsque je te décapiterai! Lui répondit Bakiro.

-Je croyais vraiment que tu avais changé et que tu accepterais ma proposition de libre marché. Reprit Kratos. Mais je vois que tu es toujours aussi impétueux qu’autrefois!

Kratos retourna au près d'Arthas pendant que Bakiro retournait auprès des siens. Le roi de Yaadigor se tourna vers toute son armée et commença son discours.

-Un jour nous mourrons… un jour nous, abandonnerons notre volonté pour la lâcheté et la vanité… MAIS CE JOUR N'EST PAS ARRIVÉ!!! Aujourd'hui, c'est l'heure de combattre pour notre royaume ET POUR NOTRE HONNEUR!!!

L'armée cria d'approbation. Malgré leur moral à terre, ils ne pouvaient s’empêcher d’admirer leur roi qui savait si bien leur réchauffer le cœur. Kratos lança le signal, et son armée fonça sur celle de Bakiro XXVIII.

-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-

Quelques instants plus tard, un cheval non loin de là arriva et son cavalier vit deux armées en plein combat. Le vieux Shujinko, partit se balader, assistait maintenant à une bataille sanglante. Étant à la retraite, il n’avait entendu parlé de rien. Son premier devoir étant de protéger son roi, il s’élança vers le campement avec son fidèle cheval. Il ne portait presque aucune armure. Il ne portait que sa tunique et sa cotte de maille en dessous. Il atteint le campement et y vit que quelques hommes étaient restés pour surveiller.

-Que se passe t'il ici? Demanda-t-il à l’un d’eux.

-La guerre contre Bakiro XXVII vient de débuter. Lui répondit le garde. Allez-y chevalier vous ne serez pas de trop!

-Allez! Venez avec moi! Ordonna le chevalier retraité. L'armée du roi est petite comparée à celle de l'ennemi!

-D’accord, je vous suivrai! Promit le garde.

-Est-ce que d’autres hommes sont disponibles pour nous joindre? Demanda Shujinko.

-Quatre autres hommes sont restés au campement, Sir. Répondit le garde. Si vous nous le demandez, nous irons nous battre à vos côtés.

-Qu'ils viennent! Ordonna le maître d’armes. Peut-être que notre roi ne pourra pas gagner sans cinq hommes et un chevalier retraité en plus dans son armée.

-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-

Le roi avait déjà tué une bonne dizaine d'hommes et deux sergents. Ses vêtements étaient tachés de sang et beaucoup de ses hommes avaient succombés au nombre supérieur de L'armée de Bakiro. C’est alors que le roi vit un cheval au loin, et son cavalier était un chevalier suivit de près par les cinq hommes qu'il avait laissés dans le camp.

*Voila Shujinko qui arrive! Se dit Kratos. Je n’aurais espéré sa venue que dans mes rêves les plus fous. Un autre de mes chevaliers enfin!*

Le roi continua de se battre, chacun de ses coups tuant un homme et jamais il n'était touché. Mais, c’est sans même avoir eu le temps de voir l'homme devant son cheval qu’il fut désarçonné.

-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-

Arthas avait bien remarqué que les fantassins ennemis étaient beaucoup plus forts qu’il ne le croyait et assista donc au massacre des fantassins de son roi. La fureur monta en lui et il leva son épée.

-POUR LE ROI!!!!!!!!!!!! Cria-t-il avec ferveur!

Il tua et tua sans ne jamais s'arrêter. Son fier cheval l'aidait énormément car il piétinait les fantassins qui se mettaient en travers de son chemin. Il perdit bien vite son roi de vu mais ne cessa pas le combat. Son linge était taché du sang de ses victimes. Jusqu'à maintenant, il n'avait pas encore de blessures, mais pour combien de temps?

-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-

Kratos tomba au sol et cria à Daijina de courir vers la ville. Le roi se releva rouge de colère, et comme il se battait mieux au sol, devint deux fois plus efficace. Après avoir vaincu quelques autres hommes, il vit Bakiro sur son cheval noir! Kratos fonça sur lui et le désarçonna lui aussi. Bakiro était presque aussi fort que Kratos et celui-ci ne parvenait jamais à le déjouer. Les autres soldats s'étaient écartés par ordre de leur chef respectif. Le combat entre les deux rois parus sans fin. Après un certain temps, Bakiro commença à s'épuiser et Kratos en profita pour faire une feinte qui s'avéra mortelle pour son adversaire. Le roi regarda autour de lui, la guerre tournait en l'avantage de ses troupes qui criaient Vive le roi!

-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-

Un sourire fendit le visage d'Arthas quand celui-ci entendit tous les fantassins alliés crier en coeur qu'ils vénéraient leur roi. Il se dirigea vers la source du bruit et vit que Kratos avait tué le roi de Bakiro. Il cria à son tour. Puis il se lança dans l'ivresse du combat. Son épée bougeait d'elle même. Personne ne lui échappait. Ses adversaires ne pouvaient le toucher tellement il était confiant en sa valeur. Mais, après avoir tué son énième fantassin, son cheval reçu un coup d'épée dans le ventre, à deux pouces de la jambe d'Arthas. Ce dernier fut désarçonné et tomba sur le sol. Le temps sembla s'arrêter et il ne porta plus attention au combat pour examiner la blessure d'Inazuma. L'entaille était profonde et beaucoup de sang en écoulait. Le cheval avait du mal à respirer.

-Arrête de te préoccuper de ta monture, chevalier de pacotille! Bats-toi! Cria un chevalier ennemi à Arthas.

Arthas releva la tête. Il regarda le chevalier qui l’avait désarçonné et blessé son cheval. Ses yeux étaient tels des lance-flammes. Il reprit son épée et la pointa vers son adversaire.

-VA BRÛLER EN ENFER!!!! Cria Arthas avant de s’élancer vers son adversaire.

-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-

Kratos sauta dans la mêlée et tua encore plus qu'avant qu’il est tué Bakiro. Il se battait vaillamment lorsqu'il vit Arthas se battre contre un autre chevalier. Il commença à crier des mots d’encouragement, et bientôt, ce fut toute l'armée qui le rejoignit pour scander son nom.

Alors qu'Arthas commençait le combat, il entendit la foule crier son nom. Les fantassins ennemis, n'ayant plus de roi pour les commander, obéissaient maintenant aux ordres du général nommé Gunthar, qui justement était l'adversaire d'Arthas. Kratos et le général demandèrent à leurs hommes de faire un cercle.

Les deux adversaires se regardèrent dans les yeux en tournant sur place. Gunthar devait payer pour ce qu'il avait fait à Inazuma, le fier cheval d’Arthas. Sans plus attendre, Gunthar fit sa première attaque. Arthas la para sans difficultés et enchaîna en dirigeant son épée vers la gorge de Gunthar. Ce dernier recula de deux pas et échappa de justesse au coup. Arthas n'arrêta pas la progression de son coup et fit un 360 sur lui même pour donner un coup de haut en bas sur son adversaire. Ce dernier plaça son épée devant son visage et bloqua l'attaque. Mais le coup qu'Arthas avait porter était puissant du fait qu'il avait tourné sur lui même et donc Gunthar vacilla sur lui même.

-Tu sais que tu te bat bien petit, dit Gunthar. Mais il va en falloir plus pour m'impressionner!

-TRÈVE DE BAVARDAGE! Cria Arthas. J'ai juré de t'envoyer en enfer après que tu es blessé mon fier Inazuma!

Arthas hurla et repris le combat. Il donna des coups de droite à gauche et de gauche a droite. Gunthar, pour sa part, esquivait les attaques en courant a reculons. Les fantassins devaient se déplacer pour ne pas entraver le combat. Gunthar esquiva une dernière fois en se penchant puis frappa l'épée d'Arthas pour ouvrir une brèche. Il envoya son épée vers Arthas de toutes ses forces, mais Arthas évita le coup et se glissa à côté de son adversaire et envoya son épée par en arrière et transperça le corps de Gunthar. Un flot de sang s'échappa de la blessure et son visage se figea de douleur. Arthas dégagea son arme et coupa la tête de son adversaire.

-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-

Les fantassins de Yaadigor crièrent et scandèrent une fois de plus son nom. Les fantassins ennemis semblèrent hésiter à continuer l'assaut. Mais une surprise n'attendant pas l'autre, ils entendirent un Cor sonner. Les deux armées regardèrent vers la source du bruit et ils entrevirent une armée portant les armoiries de Fernham XII. Les problèmes ne faisaient que commencer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MJ
Maître du Jeu
avatar

Masculin Nombre de messages : 13
Age : 26
Date d'inscription : 18/11/2008

MessageSujet: Re: Tales of Yaadigor   15/08/10, 11:38 pm

Chapitre 4

Kratos examina les effectifs de Fernham XXII approcher et ceux de Bakiro rejoindre les rangs de Fernham. Il ne lui restait plus qu’une centaine de soldats sur le champ de bataille et ils avaient grandement réduit les forces de Bakiro. Mais Fernham possédait au moins cinq cent hommes à son service.

*J'ai deux choix... Pensa Kratos. Je sacrifie Arthas, mon armée et moi-même, ou j'ordonne la retraite. Mes hommes serons à un contre six si j'attaque...je vais consulter Arthas!*

Il s'approcha de son plus fidèle chevalier et l’aborda.

-Arthas, dois-je attaquer et mourir en héro ou battre en retraite?

Arthas regarda Kratos avec étonnement.

-Ce n'est pas vraiment a moi de prendre les décisions. Dit-il. Mais au risque de me faire passer pour un froussard, je vous conseillerais la retraite de vos soldats.

Arthas se souvint soudainement de son cheval.

-Je suis sincèrement désolé mon roi mais je dois disposer.

-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-

Arthas courra jusqu'à son cheval. Le cœur d’Inazuma battait très faiblement et beaucoup de sang avait pu s'échapper de la plaie. Il arracha un gros morceau de sa tunique et la plaça sur la plaie pour arrêter le flot de sang. Il regarda un peu partout et ses yeux s'arrêtèrent sur un fantassin.

-Toi! Cria-t-il. Retourne au camp et va me chercher un gros chariot avec deux chevaux!

C’est alors que le roi retourna voir Arthas et lui demanda de rejoindre la cité au plus vite.

-Nos murs essuieront leur premier siège! Lui expliqua-t-il

Kratos ordonna à ses hommes de le suivre et de sonner les cloches d'alerte, puis Shujinko vint à la rencontre de Kratos. Il lui proposa de demander de l’aide au royaume Wœrdin, qui était leur royaume allié le plus près. Le roi approuva la demande du vieux retraité, et ce dernier partit au galop avec ses cinq soldats honoraires. Le roi se mit au galop aussi, mais vers sa propre cité, pour se préparer au siège. Il allait réorganiser ses effectifs et désigner un général pour ses armées. Arthas, quant à lui, attendit que la charrette arrive. Plusieurs minutes s’écoulèrent puis quelqu'un arriva en conduisant deux chevaux attelés à la fameuse charrette. À trois, ils hissèrent Inazuma dans la charrette puis repartirent vers Yaadigor.

-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-

Kratos avait réunis tous ses conseillers et tous les paysans étaient armés d'épées, d'arcs ou de haches.

-Étant donné la situation présente, je n’aurai pas le choix de nommer un nouveau général! Commença Kratos. Il sera digne de confiance et aussi vaillant que moi au combat! Mon choix est déjà fait, mais je vous en garde la surprise. Les fantassins vont êtres postés à l’entrée de la cité, afin d’être en mesure de bien la défendre lorsque Fernham sera entré. Les archers, quant à eux, serons placés sur les remparts et tireront des flèches dans les rangs ennemis pour retarder leur entrée. Tous les paysans seront à l’intérieur de la cité, et servirons de renforts aux fantassins/archers.

S’en suivit d’applaudissements sans vie de la part de tous les conseillers qui semblaient plus se préoccuper de leur propre sort que de celui de l’organisation de la défense.

*Je n'attend que mon nouveau général...* Se dit le roi.

-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-

Arthas arriva en hâte dans l'écurie. Il descendit de la charrette et alla voir le palefrenier.

-savez vous soigner les chevaux? Demanda-t-il.

-Eh bien j'y arrive mais il me faut des onguents, Répondit le palefrenier.

Arthas se dirigea vers la charrette et demanda à un des hommes d'aller chercher plusieurs onguents en vitesse. Puis, avec l'aide des deux autres hommes et du palefrenier, installa Inazuma dans un box.

-Tâchez à ce qu'il survive, sinon j'aimerais pas être a votre place. Lâcha Arthas avant de se prendre un cheval de location et de partir au galop vers le palais.

-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-

Lavitz venait de terminer son entraînement à sa ferme. Tout le long, il avait entendu des bruits de ferraille et des hurlements. Il s’était finalement décidé d’aller voir se qu’il se passait. C’est un pu plus loin qu’il put entrevoir de très loin, l’armée de Kratos rentrer au château alors qu’une autre armée, beaucoup plus imposante, marchait vers eux. Il partit vers le château au plus vite.

-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-

Arthas finit par arriver au palais. Il donna 10 écus à un paysan pour qu'il ramène le cheval à l’écurie et qu’il en donne 5 au palefrenier. Il s'élança par la suite vers le hall d'entrée. Quelques minutes plus tard, il entrait finalement dans la salle d'audience en ouvrant les battants à la volée. Il s'avança vers le roi puis s'agenouilla devant.

-Désolé d'avoir pris tout ce temps mon roi, mais j'ai été retardé. Dit Arthas.

Puis Arthas se dirigea vers sa chaise habituelle et s’assit pour écouter le discours de son roi.

-Mon brave et fidèle Arthas, commença Kratos. . Avant la bataille, je t'ai dit que je te récompenserais et bien je tien toujours mes promesse...

Kratos fit le tour de la table et alla près d'Arthas.

-Je t'accorde l'honneur et le privilège de devenir mon général. Tu es mon plus fidèle chevalier et un ami très cher. Tu es aussi vaillant que moi au combat et tu es un des mes seuls vrais chevaliers.

-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-

Sans que Kratos le sache, un de ses sergents s'était glissé derrière son dos et avait dégainé un couteau.

-C'est moi qui aurais du devenir général!!! Cria le sergent.

Il donna un coup de couteau dans l'omoplate du roi qui, en un éclair dégaina son épée pour tuer ce traître d'un coup d'épée dans la gorge. Kratos avait l'épaule en sang et demanda à rester seul. L'assemblée se leva et s'en alla. Arthas était le dernier mais Kratos lui dit de monter dans ses appartements avec lui.

-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-

Le roi entra dans sa chambre et commença à soigner sa blessure à l'épaule. Il s'assit sur lit et attendit son général en se perdant dans ses pensées.

*Combien de mes hommes vont me trahir encore?...Nous ne résisterons pas à ce siège mortel. Fernham va me prendre ma cité et mon royaume...Mes paysans ne savent même pas se servir de leurs armes et notre poignée de soldats n'y changera rien...*

C’est alors qu’il entendit des cors sonner. L’armée ennemie était à ses portes. Kratos sortit de ses appartements même si Arthas n’était pas encore arrivé. Il arriva aux portes devant tous les citoyens de sa ville. Les archers étaient placés sur les murailles et prêts à tirer. Une grande pierre fut catapultée et vint percuter le mur, tuant plusieurs archers. Ne tenant plus, Kratos cria à son armée :

-ON OUVRE LES PORTES ET ON FONCE SUR L’ENNEMI!!!!!!!!!

Les portes s'ouvrirent et les plusieurs centaines de fermiers, bûcherons, chasseurs, etc. chargèrent les soldats de Fernham et ceux de Bakiro qui vivaient encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MJ
Maître du Jeu
avatar

Masculin Nombre de messages : 13
Age : 26
Date d'inscription : 18/11/2008

MessageSujet: Re: Tales of Yaadigor   15/08/10, 11:39 pm

Épilogue

Arthas était monté dans les appartements du roi, mais ils étaient vides. C'est alors qu'il entendit des cris de guerre. Il se dirigea vers la première fenêtre qu'il vit et aperçut que l'armée était déjà à ses portes et que les paysans chargeaient. Il se hâta pour les rejoindre au plus vite.

-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-

Arrivant à la porte du village, Lavitz vit que les paysans chargeaient sur l'ennemi. Il s’infiltra dans toute cette agitation en bravant la mort à chaque seconde de sa recherche afin de trouver le roi. Il l’aperçut finalement et décida de s'en approcher pour lui parler. Ce qu’ils firent à l’écart de tout ce brouhaha.

-Sir! Cria-t-il. Les villageois n'ont aucunes chances! Vous devriez demander assistance à vos chevaliers, j'essaierai de protéger les paysans du mieux que je pourrai et de retenir l'ennemi assez longtemps pour que vous puissiez rassembler vos troupes!

Mais Kratos lui expliqua que les seuls chevaliers qu’il avait réussis à trouver étaient lui, Arthas et Shujinko. Tous ses autres chevaliers manquaient à l’appel! Comprenant ce qu’il se passait, Lavitz décida de retourner dans la mêlée, comme venait de le faire son roi, et de faire de son mieux afin que le royaume survive. Il essaya de retenir les ennemis aussi longtemps qu'il le pouvait et il protégeait les villageois tout en tuant les fantassins qui l’attaquaient.

-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-

Une fois arrivé aux portes, Arthas entendit la voix d'un chevalier qu'il reconnaissait comme celle de Lavitz crier à son roi de rassembler ses chevaliers. Il remarqua que beaucoup de paysans avaient déjà succombés, c’est pourquoi il se jeta dans la mêlée lui aussi sans plus attendre.

-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-

Kratos était devenu la cible principale des soldats ennemis. Il était encerclé de partout et ne résisterait pas longtemps. Il se souvint alors du temps où il était mercenaire. Il s'était retrouvé un jour dans la même situation de désespoir mais dans ce temps, sa compagnie et lui étaient quand même bien plus jeunes et forts qu’il ne l’était aujourd’hui. Kratos Arlon, roi du royaume de Yaadigor, allait se résigner à s'humilier devant tous ses soldats...

-À L'AIDE!!! Cria-t-il à qui bon l’entendrait.

-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-

Lavitz entendit son roi Kratos appeler à l'aide. Il se dirigea dans la direction de l'appel de détresse. Il avançait difficilement car les troupes ennemies chargeaient sur lui. Il tua deux chevaliers puis il vit Kratos qui était presque encerclé par l'ennemi.

-Je dois aller l'aider et vite! Se dit-il. À toutes les unités aller aider votre roi!

Puis avec les troupes alliées à ses côtés, il réussit à rejoindre le roi et le défendre du mieux qu'il pouvait.

-Mon roi, je resterai à vos côtés pour vous protéger! Affirma-t-il à Kratos.

Puis, ils continuèrent de se battre aux côtés de leur roi et à défendre leur royaume. Arthas finit par rejoindre Kratos et Lavitz, ce qui ne fut pas chose facile avec toutes les unités ennemis. Il continua de se battre à leurs côtés, malgré le fait que ses bras commençaient à devenir lourds. Car cela faisait 2 bonnes heures que l'affrontement durait.

-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-

Arthas sentait des fourmis dans ses bras et ses jambes. Il était privé de sa monture puisqu'un chevalier ennemi l'avait blessé lors de l'affrontement sur la plaine. À ces pensées, Arthas fit moins attention au combat, et revint à la réalité quand une épée lui fit une entaille au bras droit. Il cria de rage et tua son assaillant, mais il était loin d'avoir fini, car trois autres ennemis étaient fichés devant lui, et ses troupes rétrécissaient. Ils étaient vraiment dans un mauvais pied... Lavitz s’approcha de lui et lui demanda.

-Arthas, votre blessure est-elle grave? Vous empêche-t-elle de vous défendre?

Juste après avoir dit ces paroles, un grand soldat surgit de nul part pour finalement essayer de tuer le roi. Mais Lavitz s'interpella entre le roi et son attaquant, tout en recevant le coup destiné à Kratos. Ceci blessa gravement Lavitz mais au même moment, cela lui avait permis de porter un coup fatal à l'ennemi qui tomba raide mort sur le sol.

-Il ne m'a pas manqué! Ragea-t-il. Directement au bras gauche!

-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-

C’est alors qu’un cor de guerre retentit. L’armée Wœrdin, le royaume allié de Yaadigor, entra dans la bataille, Shujinko et ses 5 hommes étaient avec eux. Ces renforts étaient leur dernier espoir. Les paysans et les soldats de Kratos furent pris d’un moral sans pareil, ce qui les rendit beaucoup plus confiant et les aida à en mettre plein la gueule aux soldats de Ferhnam. Kratos trouva Korsez Kanik, le chef allié du royaume de Wœrdin, et s’en approcha pour le remercier.

-Merci de votre aide, sans vous nous étions perdus!

Kratos fonça sur les troupes ennemies et se battit vaillamment, espérant que cette aide serait suffisante. Ils continuèrent le combat pendant encore une longue heure, puis l’armée ennemie se fit de plus en plus faible. Voyant qu'ils ne gagneraient pas leur assaut, la poignée d'ennemis restante partit en retraite. Yaadigor était victorieux. Tous les guerriers alliés levèrent leur épée dans les airs. Kratos s'empressa de rejoindre Kratos et Lavitz.

-Arthas, Lavitz, nous sommes victorieux!!! S’enjoua-t-il.

-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-~-+-

Un défilé d'honneur fut organisé entre deux rangs de guerriers du royaume de Yaadigor ainsi qie celui de Wœrdin. Kratos était accompagné de son général Arthas, de ses chevaliers Lavitz et Shujinko, ainsi que le chef Korsez.

Par la suite, les citoyens et soldats s’engagèrent tous à retrouver les corps des morts ou des blessés aux portes du village et sur le champ de bataille. Plusieurs démarches furent menées pour aider à récréer ce qu’était Yaadigor et les hommes du royaume de Wœrdin purent retourner dans leur cité. La vie reprit son cours, et jamais on n’aura su ce qu’il était advenu de Scorpion…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tales of Yaadigor   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tales of Yaadigor
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» THE PURSUIT TALES ? all of a mind trick
» Le dernier né : Feery Tales
» Tales of Buffy
» Oxanna Prescott • tales of a curious blonde woman
» Equestria Tales.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Manoir Des Ombres :: ¤*¤LE MANOIR Premier Étage¤*¤ :: La Bibliothèque :: Les oeuvres-
Sauter vers: