Le Manoir Des Ombres

En 1612, un vieux manoir perdu dans un petit comté d'Angleterre, au fond d'une grande forêt dans laquelle la nuit prospère... Oserez-vous y mettre le pied?
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'histoire du Manoir des Ombres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MJ
Maître du Jeu
avatar

Masculin Nombre de messages : 13
Age : 26
Date d'inscription : 18/11/2008

MessageSujet: L'histoire du Manoir des Ombres   15/08/10, 11:40 pm

Histoire du Manoir des Ombres

Ouvrage Historique

Auteur : Razem's Best Fan Club

Publié en : 1560

Note des auteurs: Ceci est notre dernier ouvrage. Nous avons pris la décision de quitter le manoir une fois cet ouvrage publié. La raison principale est que nous ne nous sentons plus en sécurité ici.. Des choses èrent ça et là, le propriétaire est complètement atteint par la folie, et le silence qui règne ici est trop pesant. Quoi qu'il en soit, bonne lecture!

Les origines du Manoir des Ombres remontent à la Guerre Nocturne (1256-1322), aussi appelée la Première Grande Guerre entre les Vampires et les Lycans d’Europe. Cette guerre ayant fait tant de ravages chez les peuples de la nuit, peu d’écrits sont toujours disponibles. Le plus important à savoir est que les lycans et les vampires, ayant toujours été des ennemis jurés, avaient atteint un état de haine si fort qu’une guerre avait débutée entre ces deux peuples. L’enjeu de cette guerre en valait la chandelle. Les vaincus devaient signer une reddition qui les forçait à léguer tous les terrains de chasse efficaces aux vainqueurs. De plus, les vaincus devaient aussi respecter les vainqueurs, dans le sens qu’ils n’avaient plus droit d’attaquer vainqueurs, ni même de se défendre si jamais la race des vainqueurs abusait de son pouvoir. Enfin bref, cette guerre qui d’abord ne se passait qu’entre les lycans et les vampires, prit tant d’ampleur que bientôt toutes les créatures de la nuit de l’Europe s’allièrent soit avec les lycans, soit avec les vampires. On pourrait citer, par exemple, les nécromanciens, qui s’allièrent avec les vampires, tandis que les animagus, ces humains sauvages se transformant en animaux, s’allièrent avec les lycans.

C’est donc dans ce contexte qu’est né le Manoir des Ombres. Maria Tyrodal, une jeune comtesse, était devenue vampire dès ses 20 ans, afin de garder sa beauté éternelle. Lorsque la Guerre Nocturne débuta, elle avait à présent 28 ans seulement, et ne souhaitait se joindre à la Guerre, n’ayant voulu du don de la nuit que pour la jeunesse éternelle. C’est pourquoi elle fonda en cachette, en 1261, avec l’argent de sa riche famille, le Manoir des Ombres, caché au beau milieu de la forêt traversant plus du trois quart du comté de Fallmurey. Cette jeune vampire dévouée et pleine de bonté accueilli, au fil des années, de nombreux nouveaux-venus qui souhaitaient se réfugier, voulant fuir la guerre.

L’arrivée, en 1264, du magicien Dacartian de Ralandac dans le manoir apporta plusieurs changements bénéfiques. Étant un magicien très puissant, et suite à la demande de Maria Tyrodal, Dacartian lança un sortilège de très haut niveau sur le manoir, le rendant ainsi magique. Cet enchantement permit au Manoir des Ombres de dégager une aura magique et sombre qui faisait office de plusieurs avantages. D’abord, cet aura repoussait les humains, instaurant la peur dans leur cœur dès qu’ils s’approchaient ne serais-ce qu’à plusieurs miles. Ensuite, les créatures de la nuit cherchant refuge se trouvaient attirés vers le manoir, guidés par l’aura du manoir. Cet aura faisait aussi en sorte que la nuit était éternelle dans la majorité de la forêt (plus on s’éloigne du manoir, plus il semble faire clair, alors que plus on s’y approche, plus la noirceur et l’aura sinistre apparait). Le dernier avantage de cet aura faisait en sorte que la lune était toujours pleine, pour permettre aux lycans de pouvoir vivre sous leur véritable nature.

La Guerre Nocturne prit fin en 1322. Contre toute attente, ce sont les lycans qui s’en sortirent vainqueurs, démontrant le pouvoir de leur force brute et primaire. La guerre aura duré soixante six longues années. Les vampires signèrent donc leur reddition, après quoi ils se tapirent dans l’ombre, laissant toute la place aux lycans, comme promis. Encore heureux qu’ils ne furent pas forcés à s’exiler! Mais il était facilement compréhensible que les lycans ne voulaient pas chasser les vampires, car ils pouvaient à présent les traiter comme des bêtes sans que ceux-ci ne se défendent.

Quarante-neuf ans plus tard, la situation pour les vampires est devenue bien pitoyable. Sans-cesse harcelés et humiliés et/ou tués, ils ne sont plus que l’ombre d’eux-mêmes. D’ailleurs, durant cette année, la comtesse Maria Tyrodal est assassinée par un des rares représentants du peuple des lycans vivant dans le manoir. L’assassin, en fait, est une femme, nommée Élyrène d’Atribac. Cette femme, considérant qu’elle avait été assez tolérante envers les vampires et leurs alliés, avait décidé de prendre possession du manoir. Ainsi, les peu de lycans furent vite rejoints par de nombreux autres lycans, ainsi que de quelques animagus ayant offert leurs forces à la cause des bêtes. Un régime de terreur s’en suivi, dans lequel plus personne au Manoir des Ombres n’était en sureté, outre les lycans, les animagus, les druides, et certains privilégiés. Les domestiques, ainsi que les vampires, les nécromanciens, les magiciens, et d’autres malheureux étaient traités en esclaves. D’ailleurs, lorsque la nuit approchait dans les villages voisins, les lycans partaient en petits groupes pour faire des enlèvements, afin d’en faire de nouveaux esclaves, qui serviraient d’ailleurs plus de nourriture que de services. Les années qui suivirent furent bien sombres dans le Manoir des Ombres. Cette ancienne cachette était devenue le théâtre d’un triste sort pour les vaincus. Ce qui se passa dans l’enceinte du manoir durant cette période reste flou, puisque les écrits étaient prohibés, Élyrène favorisant le bestial à l’érudition. Seuls les murs, et les rares survivants de cette époque ayant vécu jusqu’à aujourd’hui, se rappellent de tous les méfaits qui furent commis au Manoir des Ombres.

Rien n’est éternel. Les loups-garous de toute l’Europe abusaient pleinement de leur pouvoir et de leur suprématie. C’en était simplement devenu trop, et les peuples entravés voulaient leur liberté, en ayant assez d’être inférieurs. Les vampires commencèrent donc à établir des plans de révolte. Arthèrra Duchatill, une vampire vivant au manoir des ombres, préparait elle aussi des plans de son côté. C’est ainsi qu’en 1396, Arthèrra monta un plan d’assassinat contre Élyrène et le mena à bien dans la même année. Assistée par une troupe de gens courageux, elle entra de force dans les appartements de la propriétaire du manoir et, tandis que sa troupe s’occupait des gardes, Arthèrra tua Élyrène de ses propres mains dans un combat sanglant. La tête de la hiérarchie maintenant tombée, les lycans vivant au manoir n’eurent que le choix de renoncer à leur suprématie. Tout ceux ayant tenté de se sauver furent tués ou ramenés de forces, car Arthèrra ne voulait pas que des hordes de Lycans s’attaquent au Manoir. C’est ainsi que le Manoir redevînt la propriété d’une vampire. Les lycans furent traités avec respect, afin d’éviter des conflits ultérieurs. Bien des humains choisirent de rester au manoir, qui maintenant possédait un aspect plus accueillant. Ceux qui partirent furent bien sûr tués dans la forêt, car les chances de survie d’un humain dans la grande forêt noire de Fallmurey étaient pratiquement nulles. Arthèrra devînt une propriétaire aimée et vénérée.

En dehors du manoir, c’est l’année d’après que les vampires se mirent à l’action. En effet, une grande révolte organisée par des vampires débuta, sous le nom de la « Révolte du Sang ». Les habitants du manoir, maintenant en paix, ne s’y mêlèrent pas, comme ils avaient habitude de faire. La vieillesse vînt à bout de Dacartian, mage du manoir, en 1403. Son fils Dacertio prit donc sa place en tant que mage au service de la comtesse Arthèrra.


Alors que la révolte du sang était en pleine rage, déjà les répercutions de présentaient. En effet, en 1412, la guerre de Rhaks, une guerre entre les Nécromanciens et les animagus, éclata en Suisse, ces peuples ayant été influencés par la violence qui affluait en Angleterre. Les champs de batailles devinrent innombrables, et bientôt les humains même se mêlèrent à cette guerre. Effectivement, les seigneurs Suisse, qui croyaient qu’une guerre civile avait éclaté, donnèrent l’ordre à leurs troupes de neutraliser toutes escarmouches civiles. Bien sûr, ils étaient loin de comprendre qu’ils se mêlaient à une guerre entre deux peuples fantastiques! Or, dans la même année, une famille de nécromanciens, les Rhhatsigs, fuirent la guerre de Rhaks et vinrent s’installer en Angleterre, malgré que ce pays soit déjà en guerre (La révolte du sang). Cinq ans plus tard, une tribu d’animagus arriva à son tour en Angleterre, traquant les nécromanciens fuyards depuis quelques années déjà. De nouvelles escarmouches auront alors lieux entre ces deux groupes, auxquels se rallieront d’autres groupes de nécromanciens et d’animagus. Ceci entraînera la guerre de Rhaks or des limites de la Suisse, et entraînera des escarmouches dans toute l’Europe.

C’est en 1420 que la « Révolte du Sang » se termina. Les vampires ayant prouvé, grâce à leur esprit vif, qu’ils étaient implacables lorsqu’ils organisaient des stratégies. Voulant éviter une révolte future des lycans, ils n’imposèrent par contre aucunes restrictions humiliantes aux vaincus, et ces deux peuples connaîtrons alors un temps de paix. La révolte aura duré 23 ans.

Dix années plus tard, Dicertian, le mage du manoir des Ombres, aura un fils : Dacertio. Les années passant, et la paix étant revenue en Angleterre (hormis pour ceux qui se battaient pour la guerre de Rhaks), le manoir ouvra ses portes a quiconque voulait y habiter. Les races y vivaient en harmonie, quoique les lycans restaient assez effacés, n’assumant pas leur défaite. Quoi qu’il en soit, le manoir débordait d’animation, et une bonne ambiance y régnait. Dans les années cinquante, Dicertian, fils du mage, quitta le manoir (Ce personnage n’avait aucune importance dans l’histoire, mais, malgré tout, il aura un enfant qui lui donnera des petits-enfants, et ainsi de suite. C’est ainsi qu’il aura préservé l’héritage du premier mage du manoir, le grand Dacartian de Ralandac).

En 1467, le manoir accueillera un visiteur mystérieux dénommé Galatran. Après avoir passé plusieurs mois dans sa nouvelle demeure, il avouera être un ange déchu qui voulait un refuge dans lequel aucun ange ne le retrouverait, puisqu’il avait lui-même perdu son rang d’ange récemment. Les raisons du pourquoi il était devenu ange déchu ne furent jamais dévoilées, car il était trop honteux de son passé.

La guerre de Rhaks se terminera deux ans plus tard, dans une dernière bataille qui se termina dans un bain de sang, en Suisse. Les nécromanciens, ayant presqu’été exterminés, fuirent où leurs jambes voulurent bien les mener. Ayant vent de cette nouvelle, les autres familles de nécromanciens se replièrent aussi, sachant que leur fin serait proche, s’ils continuaient comme en Suisse. Contre toute attente, la situation en Suisse devint aussi critique pour les animagus. Ayant été considérablement affaiblis par les nécromanciens, ils verront leurs forces détruites par des armées humaines, qui voulaient à présent se débarrasser des peuples de la nuit, et les brûler tous! C’est ainsi que les fiers peuples nécromanciens et animagus devinrent l’ombre d’eux-mêmes et durent se cacher dans des cavernes et divers cachette, afin de rester introuvables. Le manoir accueillera d’ailleurs la venue de quelques nécromanciens et de plusieurs animagus en quête de refuge.

Dans toute l’Europe, les créatures de la nuit étaient à présent en paix! Or, cette paix n’était pas nécessairement saine. En fait, les peuples étaient plus divisés que jamais, mais la menace des humains était à présent bien réelle! Puisqu’ils s’étaient tant battus, ils étaient devenus une menace pour les humains, qui maintenant les chassaient et les brûlaient sur le bûcher, en l’honneur de Dieu!

C’est au début du seizième siècle qu’arriva une jeune fillette humaine au manoir. Elle se nommait Sousa Kyoumo, et personne n’y portait vraiment attention. On ne la voyait d’ailleurs pas souvent. Un an plus tard, Galatran se trouve du jour au lendemain introuvable. On le croira vite simplement exilé. Or, on le retrouvera plusieurs mois plus tard, mort, en décomposition dans les cachots du manoir. Sa cellule deviendra sa tombe. Quatre ans plus tard, c’est la comtesse Arthèrra qui rendit l’âme! On soupçonna un assassinat, mais le manque d’indices rendait les choses difficiles à définir. C’est Dacertio, le mage du manoir (qui a maintenant 117 ans), qui va mener l’enquête. Aidé par sa magie, et après plusieurs mois de recherches et d’enquêtes incessantes, une piste le mena jusqu’à Sousa Kyoumo, la petite fille humaine qui avait maintenant 13 ans! Son arrestation devint plus difficile que prévu, car Sousa se mit à utiliser une magie bien plus puissante que celle de Dacertio! C’est en utilisant sa magie qu’elle dévoila d’ailleurs ses origines. Elle était en fait une demi-démone, fille d’une humaine et du démon Furfur! Sousa et Dacertio mèneront un combat acharné, mais Dacertio, ayant beaucoup de vécu et d’expérience, réussira à prendre le dessus, juste assez pour pouvoir séparer l’esprit du corps de Sousa. Il ligotera son corps dans une cellule du cachot et lancera un sort sur son esprit pour l’entraver. Son entrave faisait en sorte qu’elle ne pouvait plus communiquer avec d’autres êtres que sous des conditions rigoureuses, et son esprit ne pouvait plus vagabonder plus loin que les limites du jardin du Manoir des Ombres. Suite à ce combat, l’épuisement vint à bout de Dacertio, dont la vie s’arrêta.

Un an plus tard, une nouvelle vampire est couronnée propriétaire et comtesse du Manoir des Ombres. Son nom est Irannhe Maralev. Les années qui suivirent son règne furent peu intéressantes. La paix régna, et elle se fit aimer de ses habitants. Elle quitta le manoir en 1524, ayant eu vent qu’un nouveau continent avait été découvert, nommé l’Amérique. Elle émigra donc dans la première ville fondée par des Européens dans toute l’Amérique Continentale : Veracruz, au Mexique, foncée cinq ans plus tôt. Elle avait de grandes idées de visionnaire, et croyait pouvoir installer des colonies des peuples de la nuit plus au Nord de ce continent. Ainsi donc, plus de la moitié des habitants du Manoir des Ombres la suivirent. Un nouveau propriétaire, le premier mâle, prendra possession du Manoir des Ombres. Il se nommait Marcus Gregory, un vampire fou dont l’aura était si chaotique que bien des habitants se sauvèrent du Manoir, en proie à la peur. Plus les années passèrent, et plus les habitants désertèrent, ne souhaitant pas vivre avec un propriétaire aussi immoral que Marcus Gregory, qu’on nommait aussi Blood-Shadow.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'histoire du Manoir des Ombres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Histoire des Marcheurs D'ombres
» Fable : Reaver : Le pirate immortel
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
» Petite histoire aux grandes aventures :D

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Manoir Des Ombres :: ¤*¤LE MANOIR Premier Étage¤*¤ :: La Bibliothèque :: Les oeuvres-
Sauter vers: